Conseils équipements

Quelle plaque de cuisson consomme le moins ?

19 Mar 2022 - 16:00

La plaque de cuisson est un appareil indispensable qu’on retrouve dans la majorité des cuisines. Cependant, avant tout achat il convient de prêter attention à sa consommation énergétique.

En effet, d’après certaines études, 10% de la dépense énergétique d’un foyer concerne la plaque de cuisson. Choisir une plaque de cuisson économique est donc essentiel car cela peut vous permettre de diminuer le montant de votre facture d’électricité ou de gaz.

Si la source d’énergie est un critère qui a un impact important sur la consommation d’une plaque de cuisson, il existe d’autres critères à prendre en compte pour faire le choix de la plaque de cuisson qui vous correspond.

Les performances de cuisson

La performance d’une plaque de cuisson se mesure par sa puissance. Celle-ci s’exprime en Watts. Plus elle sera élevée, plus la cuisson de vos préparations culinaires sera rapide… et donc moins vous aurez besoin de consommer d’électricité ou de gaz.

En fonction du type de plaque de cuisson (à gaz, à induction, vitrocéramique ou électrique), vous aurez accès à une puissance maximale plus ou moins performante.

Actuellement, c’est la plaque à induction qui est la meilleure sur le critère de la puissance. À titre d’exemple, si vous voulez faire bouillir de l’eau, cela vous demande :

  • 10 minutes pour une plaque électrique
  • 9 minutes pour une plaque à gaz
  • 5 minutes pour une plaque vitrocéramique
  • 4 minutes pour une plaque à induction

Le rendement énergétique

Puissance plaque de cuisson

Si les performances de cuisson sont un critère qui impacte la consommation d’une plaque de cuisson, ce serait une erreur que de mettre de côté son rendement énergétique.

En effet, à quoi cela sert-il d’avoir une puissance de cuisson élevée si une partie importante de cette dernière est perdue ?

Il faut savoir que chaque type de plaque de cuisson présente un rendement énergétique différent. De ce fait, comparer par exemple la puissance d’une plaque vitrocéramique à celle d’une plaque de cuisson à gaz n’est pas réaliste.

Sur l’aspect rendement énergétique, c’est ici encore la plaque à induction qui est la championne. Grâce à son fonctionnement basé sur l’électromagnétisme, son rendement énergétique avoisine les 80 à 90% (alors qu’il n’est que de 50% sur une plaque de cuisson à gaz).

La source d’énergie

La source d’énergie est un facteur externe à la consommation d’une plaque de cuisson mais c’est tout de même un point important à prendre en compte.

Deux choix sont possibles : le gaz ou l’électricité. D’un point de vue historique, le gaz a toujours été moins cher que l’électricité (surtout si vous êtes raccordé au gaz de ville). Ce qui rend donc la plaque de cuisson à gaz logiquement plus intéressante.

Mais en fonction du prix de l’électricité au kWh de votre fournisseur ou de votre zone tarifaire pour le gaz, choisir une plaque de cuisson fonctionnant avec l’électricité pourrait être plus économique.

Les dimensions de la table de cuisson

Plaque à induction

Les dimensions d’une plaque de cuisson ont également un impact sur sa consommation énergétique.

Les plaques de cuisson les plus courantes sont équipées de 3 à 4 foyers. Mais il en existe à un ou deux foyers (qu’on appelle « domino de cuisson ») ou à 5 foyers (pour les familles nombreuses).

Plus votre table de cuisson sera petite, moins elle disposera de foyers. Ce qui signifie que vous n’aurez pas toujours la possibilité d’utiliser un foyer adapté au diamètre de votre poêle ou de votre casserole :

  • Un récipient plus grand que votre foyer rallongera le temps de cuisson nécessaire.
  • Un récipient plus petit que votre foyer générera un gaspillage énergétique.

Vos habitudes culinaires

La plaque de cuisson la plus économique est aussi celle qui correspond à vos besoins et à vos habitudes culinaires.

Si vous cuisinez beaucoup de plats qui demandent des cuissons mijotées, une plaque de cuisson à gaz ou une plaque vitrocéramique à foyer radiant devrait mieux vous convenir.

À contrario, si vous utilisez davantage les cuisson rapides et puissantes (comme porter à ébullition ou saisir les aliments), nous vous conseillons plutôt de partir sur une plaque à induction, voire une plaque vitrocéramique à foyer halogène.

En conclusion, quelle est la plaque de cuisson la plus économique ?

Si on tient compte de la performance ou du rendement énergétique, la plaque à induction est clairement la plus avantageuse question consommation d’énergie.

Cependant, son prix d’achat est souvent un peu plus élevé que les autres types de plaque de cuisson. Sans compter qu’une plaque à induction peut vous demander de renouveler toutes vos poêles et casseroles si celles-ci ne sont pas compatibles à l’induction.

Selon vos habitudes de cuisine, le choix d’une plaque vitrocéramique peut par exemple mieux vous convenir (surtout qu’elles sont moins chères à l’achat).

De même, en fonction du tarif au kWh que vous payez pour votre gaz ou votre électricité, une plaque de cuisson à gaz pourrait aussi être un choix judicieux.

Mais de façon générale, la plaque à induction reste celle qui est la plus avantageuse. Et même si elle représente un certain investissement, sur le moyen et long terme vous serez gagnant !

Rejoignez GRATUITEMENT le Club Cuisine&Astuces

Et profitez de nos meilleurs conseils, bons plans et nouveautés :

Copy link
Powered by Social Snap